Les Rues en Transition, c’est quoi ?

Bienvenue sur cette page qui répond aux questions les plus fréquentes sur le projet des Rues en Transition.

Les Rues en Transition, c’est quoi ?

La meilleure manière de saisir le principes des Rues en Transition est de jeter un coup d’oeil à cette video de 2 minutes !


Rue en Transition, Réseau Transition, c’est la même chose ?

« Le réseau des initiatives de transition Wallonie-Bruxelles a pour objectif de mettre en lien les initiatives et diffuser les idées de la transition. » Pour mieux découvrir la raison d’être et les missions du Réseau Transition Wallonie – Bruxelles, c’est par ici.

« Les Rues en Transition » est un programme proposé et soutenu par le Réseau Transition. Il s’agit de se mettre en mouvement entre voisins vers l’action en faveur de l’environnement et en réponse à l’amoindrissement des ressources naturelles, le tout dans la convivialité !

Rue en Transition, mais c’est quoi en définitive ?

Avec les « Rues en Transition » il vous est proposé un programme de sept réunions entre voisins d’une même rue, afin de réfléchir et agir sur 5 thématiques proposées : énergie, eau, alimentation, déchets et transport. Vous trouverez plus de détails ici.

Je veux démarrer une rue. Comment je fais ?

Si vous avez la volonté de démarrer une Rue en Transition, voici la chronologie que nous vous proposons :

  • nous demander des flyers qui seront vos supports de communication et que nous vous fournirons gratuitement sur simple demande et programmer une première date de rencontre en concertation avec l’équipe des Rues en Transition pour que nous puissions être présents la première réunion (voir contact). Cette première réunion se fera à priori chez vous, puisque vous être l’initiateur – initiatrice, en présence d’un membre de l’équipe Rues en Transition, qui facilitera la réunion, répondra aux questions, et lancera le groupe dans le programme.
  • fédérer vos voisins autour du programme, en allant vers eux. Par ordre de pertinence, voici les stratégies que nous vous conseillons, mais toujours en invitant vos voisins à la première réunion chez vous, en insistant sur le côté convivial :
    1. profiter d’un évènement de quartier, tel que la fête des voisins, une brocante, un braderie. Ceci vous permet de bénéficier d’un climat propice à la rencontre, facilitant votre démarche.
    2. aller sonner chez vos voisins, de manière systématique, sans vous dire que tel ou tel ménage ne serait pas intéressé (il y a souvent des surprises !), toujours munis de votre flyer.
    3. faire un « toutes boîtes » (déposer des flyers dans les boîtes aux lettres) en indiquant vos coordonnées, le lieu et la date de la première réunion sur les flyers. Par expérience nous savons que cette méthode n’est pas la plus favorable, car elle ne donne pas beaucoup de fruits… En effet le côté impersonnel et artificiel de cette démarche engendre peut-être de la curiosité, mais pas forcément de l’engouement et de l’engagement ! Préférez donc les stratégies 1 et 2.

Le carnet est-il gratuit ?

Non, le carnet n’est pas gratuit. En effet sa mise sur pied a demandé beaucoup de travail, comme expliqué ici.

Tout cela nous a donc demandé et nous demande de l’énergie, du travail. Et malgré le soutien financier ponctuel de la Loterie Nationale, le coût total des carnets n’est pas couvert. C’est pour cela que le carnet, disponible en version papier ou pdf, est au prix de 12 €, qui n’est pas son vrai coût, mais un coût diminué grâce aux subsides.

 Je désire disposer du carnet. Comment je fais ?

  • Vous être l’initiateur – initiatrice d’une Rue en Transition et que la première réunion est programmée, le membre de l’équipe Rues en Transition qui viendra faciliter celle-ci vous amènera les exemplaires papier nécessaires. Les participants choisissent entre la version papier et la version électronique, toutes les deux au prix de 12 € comme expliqué plus haut. Les personnes désirant la version électronique doivent faire la démarche et la paiement en ligne ici.
  • Vous êtes une personne qui désire posséder le carnet, sans pour autant entrer dans le processus d’une Rue en Transition.

Je désire disposer des sources du carnet et des questionnaires ? Est-ce possible ?

Vous voulez disposer des sources du carnet et des questionnaires, pour l’adapter à d’autres circonstances ? (votre région, pays,…). C’est possible, mais sous certaines conditions !

Comme expliqué plus haut, le carnet n’est pas gratuit, étant donné le travail qu’il a nécessité. Donc ses sources non plus… Ce que nous proposons, c’est une participation consciente, avec un montant fixe de 12 €. Vous décidez en consciente du prix que vous nous donnez, en fonction de ces trois critères :

  • vos sources de revenus ;
  • ce que vous allez retirer du carnet, en terme de gain d’énergie, de recherche, de compilation ;
  • votre volonté de soutenir le Réseau Transition Wallonie-Bruxelles, organisme qui vous permet d’accéder à ce contenu, et qui promeut et soutien cette initiative.

Nous vous invitons à trouver l’équilibre dans ce triangle. Vous donnez ce que vous décidez, en appréhendant l’argent comme un moyen de faciliter l’échange et non pas comme une finalité pure. Vous êtes invité à nous contacter pour en discuter. Votre seule obligation est de décider seul et en conscience, et de nous communiquer votre choix. Celui-ci sera gardé anonyme.

 

Je désire disposer des questionnaires, comment je fais ?

Vous démarrez votre Rue en Transition, et vous avez besoin des questionnaires avant la deuxième réunion ? C’est par ici !

Mon groupe a fini le processus. Comment remplir le formulaire pour encoder les questionnaires ?

C’est très simple, il vous suffit d’aller à cette page et de suivre les instructions.

Mon groupe de Rue en Transition s’essouffle, que faire ?

Si vous rencontrez des difficultés dans votre groupe (manque d’énergie, tensions,…) contactez-nous. Nous trouverons une date pour venir en soutien, être à l’écoute et vos donner des outils et des pistes pour sortir de cette situation et vous relancer !